Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 11:41
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

"Le 2 juillet prochain, ce sera un événement considérable qui marquera l'ouverture officielle des lignes à grande vitesse Bordeaux-Tours et Le Mans-Rennes" a annoncé Eric Redonnet, directeur TGV Nouvelle Aquitaine, invité d'honneur de  l'assemblée générale de l'association LGV-Orthez-Oui.  

A cette occasion 85% des horaires des trains vont être modifiés dans la région et  seront mis  sur les rails les TGV derniers cris, confortables et fonctionnels, plus spacieux que les précédents et dotés du wifi gratuit et prises USB à chaque siège.

On gagnera une heure pour aller à Paris.  Orthez sera à 3h55 de la capitale.  On pourra être à Paris à midi, en partant d'Orthez moins tôt (à 8 heures) et rentrer plus tôt le soir avec un départ à 18 heures. Il sera également possible d'arriver à Paris à 10 heures en prenant un TER à Orthez et récupérer un TGV à Bordeaux. Avec retour en gare  d'Orthez à 22 heures.

La journée du 2 juillet sera fêtée avec éclat à Bordeaux. Orthez de son côté marquera également cet événement. Le programme n'est pas encore sur les rails mais on peut, d'ores et déjà, dire que l'Harmonie municipale sera sur le quai. On retrouvera peut-être, d'ici là, la trace du TGV (en espérant qu'il est toujours en service) portant le blason d'Orthez, qui avait été baptisé aux couleurs de la cité de Fébus, en 1991.

La présence d'Eric Redonnet à cette AG affirme les liens de partenariat étroit entre la SNCF et LGV-Orthez-Oui. Le directeur régional du TGV est reparti sur Bordeaux avec une bonne nouvelle, confirmée par les divers acteurs lors de la réunion. Les huit collectivités qui avaient signé l'appel d'Orthez ont annoncé qu'elles inscriront dans le budget 2017 leur quote-part pour financer l'étude inscrite dans le Contrat de Plan Etat-Région. Ces huit collectivités sont : Département des Pyrénées-Atlantiques, département des Landes, ville de Pau, agglo de Pau, ville d'Orthez, Communauté de communes Lacq-Orthez, Dax, Grand-Dax. Il ne reste plus qu'à faire accélérer l'étude. Un comité de suivi est en cours de préparation.

 

Ils ont dit :

"Continuons ! Ne lâchons rien!"

=

Jacques Cassiau-Haurie, président de la Communauté de Communes Lacq-Orthez :

"Je m'associe pleinement à la démarche que vous avez été les premiers à initier. Il faut reconnaître que vous avez eu raison avant les autres. Nous voici tous convertis à votre projet."

=o=

Gaby Bellocq, représentant Henri Emmanuelli, président du conseil départemental des Landes :

"Je salue la clairvoyance et  la persévérance de René Ricarrère, locomotive d'un dossier que nous soutenons. Entre l'idéal et le possible vous avez trouvé la voie de la raison en optant pour un utile chantier de rénovation à 1 milliard d'Euros plutôt qu'une hypothétique ligne nouvelle à 4 milliards !

=o=

Serge Pomarez, vice-président du Grand-Dax :

"Félicitations pour votre vision et votre ténacité. Je m'associe aux paroles de Gaby Bellocq, continuons nos relations fondées sur la confiance et  la complémentarité entre nos territoires."

=o=

Denise Saint-Pé, vice-présidente du Conseil départemental (64), et conseillère régionale :

"La boucle est bouclée pour qu'on soit en mesure de lancer l'étude. Un pas de plus a été franchi. Continuons, ne lâchons rien, il faut battre le fer tant qu'il est chaud !"

=o=

Jacques Pédehontàa, conseiller départemental :

Il a transmis l'amical message reçu de Bernard Uthurry, conseiller régional, qui était bloqué dans les embouteillages de la rocade de Bordeaux, et  évoqua  "le fort potentiel d'Orthez que le site de la gare SNCF et la ligne rénovée contribueront  à développer, au centre du département".

=o=

Yves Darrigrand, maire d'Orthez :

"Notre préoccupation est que la gare, soit le plus  proche du centre ville,  bien intégrée au cœur de la cité. C'est un atout important. Nous avons des projets pour réhabiliter les friches industrielles autour de la gare. Des projets à long terme, sur deux, voire trois mandats. Nous soutenons le dossier que vous portez, il est utile, raisonnable, vous avez su être sages avant les autres en restant  au plus près des besoins et des préoccupations de tous."

=o=

René Ricarrère, président de LGV-Orthez-Oui :

"Le temps est venu de passer aux actes. L'étude pourrait être lancée dans la foulée afin que le chantier de 1 milliard d'Euros puisse être entamé à l'orée 2020 !"

=o=

Jean Darraspen, maire de Tilh :

"Il nous reste, dès que les budgets auront été votés dans chaque Collectivité, à organiser un Comité de suivi, tel que demandé par les signataires le 11 juillet dernier. Comité de suivi qui comprendra, outre l'association LGV-Orthez-Oui, un délégué de chacune des 8 collectivités signataires. Ce comité aura pour tâche, comme son nom l'indique, de suivre l'avancée de cette étude, de motiver au besoin les ingénieurs et techniciens qui la travailleront, et de provoquer la décision d'ouvrir le chantier au plus vite, une fois cette étude terminée.

Autrement dit, en français, de les pousser aux fesses !"

=o=

 

Eric Redonnet durant son intervention, aux côtés de René Ricarrère et de Jacques Cassiau-Haurie

Eric Redonnet durant son intervention, aux côtés de René Ricarrère et de Jacques Cassiau-Haurie

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

Eric Redonnet, "Monsieur TGV" de la SNCF en Nouvelle Aquitaine, a notamment présenté "l'événement considérable" du 2 juillet prochain.

Son exposé, clair et précis, sur les perspectives du réseau ferroviaire dans la région, encourage LGV-Orthez-Oui dans sa démarche et a séduit les personnes qui participaient à cette assemblée générale.  

 

=o=

Gabriel Bellocq durant son intervention

Gabriel Bellocq durant son intervention

Denise Saint-Pé a pris la parole suivie de Jacques Pédehontaà

Denise Saint-Pé a pris la parole suivie de Jacques Pédehontaà

Serge Pomarez, au premier rang avec Jean Darraspen, Camille Chamard et Philippe Castay

Serge Pomarez, au premier rang avec Jean Darraspen, Camille Chamard et Philippe Castay

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
La table de distribution des cartes de membres adhérents ; une longue file s'est pressée durant plus d'une heure

La table de distribution des cartes de membres adhérents ; une longue file s'est pressée durant plus d'une heure

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

Philippe Castay, directeur honoraire de la SNCF et membre du bureau de LGV-Orthez-Oui, a accueilli Eric Redonnet

=o=

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

L'intervention de Marie-Hélène, usagère du train, qui dénonça "la galère abominable"  vécue par ceux qui empruntent la ligne Pau-Orthez-Bayonne a été écoutée avec attention ; Denise Saint-Pé va faire remonter ce dossier auprès de la Région

 

=o=

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

Le colonel Henri Cestari, retiré à Bonnut, est présent à tous les grands rendez-vous de LGV-Orthez-Oui. L'ancien patron des gendarmes de Marseille préside la Société des Membres de la Légion d'Honneur (SMLH) de la région d'Orthez

 

=o=

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Bernard Defrance a fait circuler le micro dans la salle. Les prises de parole ont été nombreuses et fructueuses

Bernard Defrance a fait circuler le micro dans la salle. Les prises de parole ont été nombreuses et fructueuses

Bernard Defrance a fait circuler le micro dans la salle. Les prises de parole ont été nombreuses et fructueuses

=o=

Rebond offensif

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

Complicité : Pierre Seillant, président historique de l'Elan Béarnais Basket, et Camille Chamard, président plein d'avenir de l'U.S.Orthez Basket. Le "prési" (Seillant) soutient LGV-Orthez-Oui depuis le premier jour ; l'universitaire (Chamard) est membre du bureau de LGV-Orthez-Oui, en charge du volet économique

=o=

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

LES 10 ANS DE COMBAT DE LGV-ORTHEZ-OUI

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

L'allocution de Jean Darraspen, maire de Tilh, représentant de l'association LGV-Orthez-Oui dans les Landes  :

"La signature le 11 juillet 2016, de "l'Appel d'Orthez", fut un grand moment d'œcuménisme : toutes tendances confondues, des femmes et de hommes de bonne volonté, acceptant de travailler ensemble, sans tenir compte de leur orientation politique personnelle, ont accepté d'inscrire dans leur futur budget 2017 la quote-part de l'étude actée dans le contrat de plan quinquennal "Etat-Région" 

Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité
Développement, confort et sécurité sur les rails du progrès et de la modernité

Partager cet article

Repost 0
Published by lgv-orthez-oui
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LGV-ORTHEZ-OUI
  • LGV-ORTHEZ-OUI
  • : Association (loi 1901) dont l'objet est la défense de la desserte ferroviaire Béarn – Bigorre par l’amélioration, aux normes LGV, de la ligne SNCF existante : Dax – Orthez – Pau – Tarbes
  • Contact

LE POTENTIEL ECONOMIQUE DE LA GARE d'ORTHEZ : UN ATOUT A SAISIR !

LES FRICHES INDUSTRIELLES AUTOUR DE LA GARE d'ORTHEZ, SUR LES DEUX RIVES DU GAVE RELIEES PAR UNE PASSERELLE, REPRESENTENT UNE RESERVE FONCIERES EXCEPTIONNELLE.

Cliquer  ICI

 

LGV-ORTHEZ-OUI et le DEPARTEMENT des LANDES SUR LA MEME LIGNE

Ils  sont sur les mêmes rails. Ils défendent un projet fédérateur qui ne laisse personne sur le quai.

Cliquer ici

COMMENT ADHERER ?

Pour faire partie de l'association, adresser un chèque de 20€ avec nom, prénom et adresse postale (également adresse mail si possible) à LGV-Orthez-Oui, 5, rue Frédéric Mistral, 64300 Orthez

Cliquer  ici

Catégories

Liens