Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 11:47

 

VISITE DU CHANTIER "GARE BORDEAUX SAINT-JEAN 2017" ET REUNION DE TRAVAIL

 

"Accueil exceptionnel, bilan encourageant" : la délégation de 7 membres du conseil d'administration de l'association LGV-Orthez-Oui, conduite par le président René Ricarrère, est rentrée très satisfaite de la journée du mardi 3 mars 2015 à Bordeaux.

Le groupe a été reçu par Olivier Devaux, directeur régional de la SNCF (Aquitaine Poitou-Charentes) et son état-major, cinq  directeurs opérationnels  : Pascal Petel, directeur régional adjoint, chef du service des projets d'investissements ; Jean-Luc Combecave, directeur de cabinet ; Eric Redonnet, directeur délégué au TGV ; Alain Bedu , directeur des affaires territoriales ; Pascal De Guio, coordinateur des projets du noeud ferroviaire de Bordeaux.

 

"L'EFFET LGV 2017"

 

  

La délégation, dès sa descente du train, a été invitée à visiter le gigantesque chantier "Gare Bordeaux Saint-Jean 2017". Premier point positif : dès 2017, nous aussi nous gagnerons 1 heure pour aller à Paris.

Lors de la réunion de travail,  suivie d'un déjeuner,  LGV-Orthez-Oui a plaidé pour la pérennité de la ligne Dax-Orthez-Pau-Lourdes-Tarbes (qui vient de recevoir  160 millions d'euros de travaux) et des gares nationales SNCF, dont Orthez et ses 6 arrêts TGV.

La mobilisation et le consensus des élus, des collectivités locales, des forces vives, sont fondamentaux pour réussir notre projet de vivifier le scénario E (ligne existante).

 

"UNE LIGNE D'AVENIR"

 

Il n'a pas échappé à la SNCF que LGV-Orthez-Oui rassemble et fédère au-delà des clivages partisans,  comme la réunion publique/AG du 6 février en a été  la parfaite illustration.

C'est donc bien à partir de tout  ce travail de terrain, de plusieurs années, que vont être préparées les décisions permettant à la desserte Béarn-Bigorre d'être encore plus performante et proche des citoyens.

D'autant que la jonction de Toulouse avec Tarbes  (300 M€ de travaux) vient donner de la cohérence et de la force à la ligne pyrénéenne.

La délégation de LGV-Orthez-Oui est revenue de Bordeaux confortée dans son action "pour cette ligne d'avenir", déterminée à poursuivre son travail avec tous.

Et avec une certitude : "l'effet LGV 2017 atteindra bien Orthez et tout son bassin !"

 

 

JS 005

-

 

 

JS 027

-

 

JS 036

-

JS 039

-

JS 040

-

JS 034

-

 

JS 107

La réunion de travail dans les locaux de la direction régionale de la SNCF à Bordeaux

 

JS 117

 

  -

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lgv-orthez-oui - dans Dax-Orthez-Pau
commenter cet article

commentaires

CAPARROZ 16/04/2015 16:29

suite à mon commentaire N°2 ci-dessus je me réjouis que Mr alain Rousset demande aujourd'hui au Ministre d'invalider l'avis de la Commission d'enquête en disant que "refuser le GPSO serait un
déclin inacceptable". Le GPSO prévoie le SRGV qui est une chance pour le scénario "E" Dax-Bayonne-Pau-Ossun-Tarbes.

Pierre Hargoues-Turon 01/04/2015 10:28

Les 2 qualités essentielles pour des personnes publiques sont le bon sens et la bonne foi. Pour le bon sens, les choses ont l'air de s'améliorer. Pour la bonne foi, tout reste à faire. Car dire
aujourd'hui que la décision correspond exactement aux thèses portées par l'association LGV-Orthez, est pour le moins...déconcertant. En effet, le projet initial consistait bien en une nouvelle voie
entre Dax et Orthez, la ligne existante, de par son tracé, ne pouvant pas supporter la grande vitesse. Il avait même été question d'une nouvelle gare TGV du côté de Salespisse. C'était donc bien de
GRANDE VITESSE (250 à 300 kmh)qu'il s'agissait et non de rénovation de la ligne comme ils le prétendent aujourd'hui. Sinon, pourquoi l'association se serait-elle baptisée LGV ? Mais qu'importe,
l'essentiel est que le projet, par sa dimension et sa faisabilité rassemble le maximum de partisans, et non pas d'opposants. Le bon sens vous dis-je !

CAPARROZ 01/04/2015 08:06

L' article du 01/04/2015 dans la République des Pyrénées est-il un "poisson", car il prétend que votre Association se réjouit de cette décision négative des "enquêteurs" ? Je croyais que cette
Association ne pouvait revendiquer l'option "E" de Dax à Tarbes que s'il y avait LGV de Bordeaux à Dax ?

Pierre Hargoues-Turon 30/03/2015 18:08

http://www.sudouest.fr//2015/03/30/lgv-bordeaux-toulouse-et-bordeaux-dax-avis-negatif-de-la-commission-d-enquete-publique-1876309-3452.php?EPR-259-[AlerteInfo]-20150330-[info]#article-comments

Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, on peut tout de même se demander si le bon sens a besoin d'autant d'années pour pouvoir l'emporter face à des utopies ou des élucubrations, et ainsi
faire faire des économies à nos collectivités. Voilà 6 ans (à peu près !) que la présentation de ce projet LGV-ORTHEZ-OUI a suscité des oppositions de nombreux détracteurs (dont je suis), moquées
pour leur manque d'ambition et vilipendés pour leur frilosité rétrograde, par des "défenseurs" toujours plus mis en avant par les médias et certaines instances politiques. Aujourd'hui, après des
millions dépensés, on se rend compte que ce projet est une erreur et qu'il ne verra jamais le jour, puisque c'est même Bordeaux-Dax qui est jetée aux oubliettes par cet avis négatif. Alors
Dax-Orthez-Pau, pensez donc ! La seule cause pour laquelle il fallait s'engager, et qui méritait que l'on puisse passer autant de temps, de déplacements, de réunions publiques, était la position
que j'ai défendue, à savoir la rénovation des lignes existantes et des services les utilisant. Cette décision remet les pendules à l'heure et la raison à l'ordre du jour. Mais que de temps,
d'argent et d'énergie gaspillés !..Si ce n'était pas sur le dos de la collectivité, on pourrait en rire, mais il faut craindre que nous n'en ayons plutôt à en pleurer.

Présentation

  • : LGV-ORTHEZ-OUI
  • LGV-ORTHEZ-OUI
  • : Association (loi 1901) dont l'objet est la défense de la desserte ferroviaire Béarn – Bigorre par l’amélioration, aux normes LGV, de la ligne SNCF existante : Dax – Orthez – Pau – Tarbes
  • Contact

LE POTENTIEL ECONOMIQUE DE LA GARE d'ORTHEZ : UN ATOUT A SAISIR !

LES FRICHES INDUSTRIELLES AUTOUR DE LA GARE d'ORTHEZ, SUR LES DEUX RIVES DU GAVE RELIEES PAR UNE PASSERELLE, REPRESENTENT UNE RESERVE FONCIERES EXCEPTIONNELLE.

Cliquer  ICI

 

LGV-ORTHEZ-OUI et le DEPARTEMENT des LANDES SUR LA MEME LIGNE

Ils  sont sur les mêmes rails. Ils défendent un projet fédérateur qui ne laisse personne sur le quai.

Cliquer ici

COMMENT ADHERER ?

Pour faire partie de l'association, adresser un chèque de 20€ avec nom, prénom et adresse postale (également adresse mail si possible) à LGV-Orthez-Oui, 5, rue Frédéric Mistral, 64300 Orthez

Cliquer  ici

Catégories

Liens